Rezdechaussée, les rencontres

Rezdechaussée organise régulièrement des rencontres organisées autour d'une œuvre, pensées en lien avec une exposition.




15 avril 2016

soirée d'ouverture du « Festival Théâtre des images »

 

 

 

La soirée d'ouverture du « Festival Théâtre des images » annonce un événement qui a vocation à se pérenniser pour s'ancrer dans la vie culturelle bordelaise et créer une passerelle entre les campus universitaires et le centre-ville. De la salle de théâtre à la Librairie Olympique et à Rezdechaussée, lieu d'intention artistique, ce parcours nous propose de cheminer d'images en images et de « penser la place de chacun dans la vie publique .»

Le « Festival Théâtre des images » est une initiative de Marie Duret-Pujol, Christian Malaurie et Marie Delvigne.

En partenariat avec la Librairie Olympique et Rezdechaussée

 

 

 

Programme de la soirée :

 

-- Maison des Arts (Talence) 17h45 --

Discours d'inauguration du festival suivi à 18h d'une lecture théâtralisée : « Moi et François Mittérand », texte d'Hervé Le Tellier, interprétation Olivier Broche, mise en scène Benjamin Gaillard. Durée 60mn.

Renseignements 05 57 12 61 20

 

 

 

-- Rezdechaussée 19h45 --

Présentation de la vitrine de Rezdechaussée scénographiée par Pascal Laurent, performance poétique de Dominique Massaut, poète et performeur suivie d'un débat à partir du texte d'Hervé Le Tellier, « Mittérand et moi » autour du thème : la place de tout un chacun dans la vie publique. En présence d'Hervé Le Tellier, Olivier Broche, Benjamin Gaillard, Christian Malaurie et Marie Delvigne. Modération : Marie Duret-Pujol.










29 novembre 2015

 

« Avec des choses dites devant les pièces d'Anne-Marie Durou », une pièce parlée de Catherine Pomparat initiée par « le saut du lapin » : alléger l'espace, décharger le temps, changer de peau, devenir lapin et saute r dans Rezdechaussée.

 

 

 

Catherine Pomparat, née en 1951 à Bordeaux, vit à Bordeaux. Elle ouvre en 2005 une chronique sur le site de littérature remue.net : « regarder infiniti f pluriel ». Elle y développe des textes critiques en affinités avec des pratiques artistiques côtoyées dans le cadre de son métier (enseignement EBABX). Ainsi la rencontre avec Anne-Marie Durou. Les dernières années sont marquées par la publication de pièces écrites poétiques aux Éditions Tarabuste (Triages n°24 et n°25, Anthologie 2014).


Site de Remue.net

16 octobre 2015

 

« Réflexion sur la création insulaire aujourd'hui » : entretien avec Dominique Berthet proposé dans le cadre du Festival de critique d'art « Pensées périphériques »

 

19h00 projection du film d'une installation de l'artiste martiniquais Ernest Breleur réalisée à l'Habitation Saint-Etienne (Martinique).

 

 

 

Ernest Breleur

Sans titre

collage radiographie, 1997

Courtesy Maëlle Galerie

 

 

 

Pour Dominique Berthet, les Antilles connaissent depuis quelques années un important bouillonnement artistique et un réel foisonnement de création. On y observe une grande diversité de pratiques : peinture, sculpture, assemblage, installation, vidéo, performance, hybridation des techniques, etc… Il apparaît que dans cette diversité des démarches, les notions de lieu, de mémoire, d'héritage, de trace, d'identité, de fragmentation sont souvent communes à de nombreux artistes, notions auxquelles ils donnent des formes et des traitements à chaque fois singuliers. Vivre dans une île géographiquement éloignée d'un continent a-t-il un incidence sur la création ? L'insularité est-elle un frein ou stimule-t-elle la création ? Les artistes insulaires ressentent-ils de la même façon que les artistes continentaux les influences de la mondialisation ? La création insulaire s'inscrit-elle dans une forme de résistance ? Autant de questions auxquelles Dominique Berthet répondra…

 

 

 

Dominique Berthet, professeur à l'Université des Antilles où il enseigne l'esthétique et la critique d'art. Directeur de la revue Recherches en Esthétique. Critique d'art, membre de l'AICA-France. Commissaire d'expositions. Dernières publications : Pour une critique d'art engagée, L'Harmattan, 2013. Fragments d'un discours esthétique, entretiens avec Marc Jimenez, Klincksieck, 2014. Une esthétique du trouble (dir.), L'Harmattan, 2015.


Site d'Ernest Breleur

Site du festival « Pensées périphériques »